#9 Prises de conscience

Hier soir j’ai eu mon premier cours de chant concernant ces chansons.

Les chansons

Voilà ce qu’il en ressort :

  • Mon amant de St Jean : la prof m’a proposé de la chanter en voix de tête, voir très légèrement mixée. Exactement ce que je pensais faire en ayant testé par moi-même ! Super 😀

Mais…

Mais finalement ça n’a pas été le gros du cours, parce qu’on a beaucoup discuté et cela m’a amené a beaucoup de prise de conscience et remise en question. Attention ça va loin !

Et en même temps comme l’objectif de ce blog est de trouver sa voie dans le chant et la musique je vous les partage ici. Parce que je suis sûre que ça peut faire écho chez certains/certaines et que l’état d’esprit est aussi très important !

Mes prises de conscience

Je ne sais plus exactement comment tout ça est arrivé mais voilà avec quoi je suis repartie hier soir :

J’ai besoin de faire le deuil de la voix que je voulais et que je n’ai pas

Ça fait 1 mois déjà que j’ai réalisé que je voulais trouver ma propre voix et arrêter de copier les autres, mais en fait c’était encore très intellectuel. Déjà quand même une bonne première étape 😉

Et hier j’ai vraiment ressenti corporellement que j’avais besoin de pleurer. De faire le deuil, c’est vraiment le mot, de cette envie. D’ailleurs j’ai bien pleuré pendant 20 minutes après le cours, et encore ce matin je ressens cette tristesse.

Et en même temps je suis tellement soulagée que ça sorte parce que je vais enfin pouvoir chérir ma voix. L’écouter et apprendre à l’apprécier, à en prendre soin. Et de ça je suis tellement contente.

Dès que j’aurais fini de pleurer bien sûr, parce que j’avais tellement envie de chanter comme untel ou unetelle. Ce qui expliquait que je me pétais la voix si rapidement, vu que je voulais qu’elle fasse ce qu’elle ne pouvait pas faire.

Et pour carrément partir dans le développement personnel, je suis aussi très contente parce que ça va m’aider à m’accepter et m’aimer d’avantage.

Donc je suis triste, mais je sens qu’il y a un grand soleil derrière 😀

“Vous avez une voix sublime”

Voilà ce que m’a dit la prof quand je lui ai sorti que parfois je me trouvais nulle. (Surtout quand je me compare aux chanteurs qu’on peut voir à la télé !)

Elle m’a dit texto que je n’avais pas le droit de penser ça et que j’avais une voix sublime !

Et ça m’a fait du bien de l’entendre parce que je doute beaucoup quand même, même si je tiens parce que j’ai vraiment l’envie de développer le chant dans ma vie.

Mon registre

Ce sur quoi elle a enchaîné qu’il fallait juste que je chante dans le bon registre.

J’ai osé lui demander de quel registre il s’agissait. Eh bien il semblerait que ma voix est faite pour chanter du lyrique !

Et pour tout vous dire ça me plait pas mal parce que

  1. quand j’étais jeune j’avais vraiment envie d’apprendre le lyrique (j’étais sur la bonne voie !)
  2. je trouve ça super impressionnant comme prestation, c’est vrai que c’est quand même le niveau au dessus des chansons qu’on entend régulièrement à la radio. Donc moi pouvoir faire ça, wahou ! Même si pour avoir déjà essayé une fois je sais que c’est beaucoup de travail !
  3. j’aime assez en fait parce qu’il y a un côté un peu “extrême/total” qui me plait assez. Pour les chansons plus normales (comme les 16 de mon père) la prof me dit qu’il faut être à 60% de ceci, 40 de cela ; et en fait en lyrique on est à 100%. Et ça correspond plus à mon tempérament je pense, les demi-mesure je suis pas fan. Je ne sais pas si c’était très clair pour vous sur ce point-là (pour moi ça commence !)

En tout cas je suis ravie d’avoir appris quel était le registre qui correspond à ma voix !

Ça me fait penser à cette citation d’Einstein :

Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide.

Forcément si on a une voix pour chanter un registre et qu’on part dans un autre, on risque de passer notre vie à se trouver nul et c’est bien dommage.

Toujours plus de travail… 😉

Ça fait plusieurs semaines que la prof m'”embête” avec des nouveaux trucs à faire, à penser, à mettre en place pour chanter. (Et j’emploie bien ce mot parce que c’est ce que je ressens !). Des trucs dont elle ne m’avait jamais parlé avant et du coup je me demande pourquoi je n’en avais pas besoin avant et que maintenant elle vient donc m’embêter avec ça ! 😉

Donc hier soir je suis repartie en réalisant qu’en fait il avait toujours fallu le faire, sauf qu’avant je n’étais pas prête à le mettre en place. Et que si elle m’en parle maintenant c’est que j’ai suffisamment progressé pour l’appliquer ! Ce qui en fait est plutôt bien 🙂

J’ai donc besoin d’intégrer aussi que je fais ce qui est à mon niveau actuellement et que plus j’avance plus je vais avoir du travail. Ça ne va pas s’arrêter et c’est cool en fait parce que ça prouve que j’évolue et que j’avance dans le travail de ma voix !

Et j’avancerais d’autant mieux si je ne me plains pas sans arrêt 😉 !!!

Je veux développer le potentiel de ma voix

Je fini sur cette phrase qu’elle m’a dite à la fin et qui m’a beaucoup parlée ! (Et ça rejoins ce que j’ai déjà dit plus haut)

Parce que jusqu’à présent je prenais des cours pour chanter comme. Comme ci, comme ça, comme lui, comme elle, etc…

Et de me dire que je prends des cours pour apprendre à développer pleinement le potentiel de ma voix, eh bien ça change tout ! Parce déjà il n’y a plus de comparaison avec les autres et ça c’est très bien. Et que c’est un très bon objectif qui me porte bien. Ça devient donc mon objectif à partir de maintenant ! 😀

Et la suite alors ?

Les chansons de mon père

La prof m’a fait remarqué que je n’étais pas obligée de toutes les chanter. Même elle me conseillerait de n’en faire que 3 ou 4 et pour les autres de faire des chœurs ou une autre voix plus confort pour moi. Parce que là je risque vraiment de me péter la voix sur des chansons pas spécialement faites pour moi.

L’idée me plait bien, faut que je vois ça avec mon père ce matin. Je vous tient au courant 😉

Pour moi

Avant de partir sur les chansons de mon père, je voulais travailler celle-ci :

Et la prof était tout à fait d’accord ! Du coup on va revenir en partie là-dessus, et ça me plait bien parce que j’aime beaucoup cette chanson. Et en plus elle correspond bien à ma voix à priori, donc top !

Elle va aussi m’envoyer normalement quelques chansons lyriques, pour voir si je ne voudrais pas en travailler une. J’ai hâte de les entendre pour voir.

Conclusion

Je ne sais pas où va me mener ce défi finalement, en tout cas ça bouge pour moi ! 😉

Je continue à vous partager mes réflexion pendant 30 jours et on verra bien où j’en serais. Finalement ce sera un peu la surprise pour tout le monde 😉

A ce soir pour la suite !

Partagez l'article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *