Je m’engage pleinement pour le chant !

Il y a quelques semaines je revenais de mon cours de chant assez lessivée et déprimée. J’en voulais à ma prof de m’avoir poussée à en faire toujours plus, alors que j’étais fatiguée.

Et c’est là que je me suis rendue compte d’une chose :

Ma prise de conscience

J’ai une énergie de base pourrie

Quasiment à chaque cours de chant depuis que j’ai commencé (environ 1,5 an) j’arrive avec une énergie pourrie. Souvent fatiguée mais aussi, je m’en rend compte maintenant, en proie à la peur de chanter devant quelqu’un, de me montrer, d’être jugée… Et du coup je me mets en retrait, je me protège inconsciemment en quelque sorte.

Donc la prof est sans arrêt en train de me pousser du coup.

Bon il s’avère que, comme j’ai quand même l’envie profonde de chanter et d’avancer, du coup j’arrive à me dépasser pendant le cours de chant pour faire ce que la prof me demande, mais ça me demande un super effort. C’est dur et ça ne me rend pas forcément heureuse. Je râle intérieurement.

Et forcément ce ne doit pas être agréable pour la prof non plus.

Points positifs

Est alors arrivé une peur extrême que la prof finisse par en avoir marre et me vire. Mais d’ailleurs pourquoi ne l’a-t-elle pas déjà fait ?!

En y réfléchissant je me suis dit que

  1. Je devais effectivement avoir un talent pour le chant, que la prof le vois et c’est pour ça qu’elle aime travailler avec moi. (Et ça je ne l’invente pas, elle me l’a déjà dit.) En fait elle m’a même déjà dit que j’étais sa meilleure élève et c’est pour ça qu’elle m’en demandait beaucoup ! (parce qu’elle savait que j’en étais capable !) Mais comme je manque pas mal de confiance en moi j’ai eu du mal à prendre son compliment sur le coup. Là ça commence à rentrer 🙂
  2. Malgré mon énergie pourrie de base, j’arrive à me pousser pendant le cours et à appliquer quand même très rapidement ce qu’elle me demande. Donc elle voit que j’ai envie.
  3. Si elle m’a pris en plus en cours de piano, c’est qu’elle aime vraiment travailler avec moi, donc que je dégage quand même malgré tout quelque chose de “bon”.

Donc cette prise de conscience me permet quand même de commencer à me dire à moi-même que j’ai du talent et ça, ça me fait du bien ! (ah, ce manque d’estime de soi… 😉 )

Malgré tout, ça suffit comme ça ! Est-ce que je vais y arriver en étant sans arrêt en retrait ? En laissant ma peur se mettre en avant ? Franchement j’en ai moi-même marre de ces humeurs négatives, de cette peur qui prend toute la place. Ras-le-bol ! Les chant c’est important (très!) pour moi, j’aime ça et j’ai décidé d’en faire un de mes objectifs prioritaires. Alors ça suffit !

Ma décision

Honorer ma prof et m’honorer

Ma prof donne tout pour moi, elle croit en moi et elle me prodigue vraiment des cours de qualité. Elle mérite que je donne tout aussi et m’implique pleinement dans ses cours ! Pour l’honorer elle et son travail.

Et mon envie profonde de chanter et de développer le chant aussi ! Je mérite de me donner pleinement dans cette discipline que j’aime tant et qui me fait tant vibrer. Que j’ai envie de développer à haut niveau dans ma vie.

Donc maintenant je décide de m’honorer et d’honorer ma prof en m’engageant pleinement dans le chant.

(Et franchement, ça me mets les larmes aux yeux de vous écrire ça. Ça me touche énormément !)

Je m’engage pleinement !

Je prend donc dès maintenant la décision ferme et définitive 😉 de m’engager pleinement pour le chant. Et pour cela me mettre dans une super énergie avant de chanter.

Que ce soit pour les cours ou pour quand je m’entraîne. Ou pour une prestation bien sûr 😉

Peu importe que je sois fatiguée, déprimée, en colère, etc… à cause de ce que j’ai vécu avant, je fais en sorte de modifier cette énergie pour me mettre dans la meilleure disposition possible pour chanter.

Même si ça me fait aussi très peur, je décide de me créer des supers conditions pour réussir !

Je ferais donc en sorte de remonter mon énergie si nécessaire 😉

Quelques idées pour remonter mon énergie :

C’est ce qui moi m’aide. Bien sûr pour vous ça peut être complètement autre chose ! Mais si vous n’avez pas d’idées précises au début vous pouvez piocher dans cette liste !

  • me connecter à ma décision
  • exercice de respiration pour me recentrer
  • mettre une musique douce, et danser dessus en fermant les yeux pour me recentrer aussi
  • mettre une musique énergique et danser à fond pour évacuer ce qui m’encombre
  • m’allonger, me reposer quelques instants
  • sortir dehors, aller marcher
  • danser, rire avec mes enfants
  • jouer de l’accordéon
  • faire des exercices physiques (pompes…)
  • crier un coup (!)
  • me rappeler à quel point j’ai envie de chanter (le ressentir)
  • visualisation de gratitude (pour voir tout ce que j’ai de beau déjà dans ma vie)
  • prendre du rescue (fleur de bach)

Conclusion

J’ai pris cette décision depuis quelques semaines et j’y arrive très bien ! Ça joue beaucoup sur mon implication dans le cours et aussi sur ma détermination à y arriver 😀 Et ça me fait beaucoup de bien !

Et vous ? Est-ce que vous êtes pleinement engagé dans votre envie de chanter ou avez-vous tendance comme moi à être un peu en retrait ?

Comment faites-vous pour remonter votre énergie et vous remotivez si nécessaire ?

J’espère que cet article vous aura éclairé et vous permettra d’aller plus loin dans votre implication à installer le chant dans votre vie. Expérimentez et n’hésitez pas à partager dans les commentaires ce que vous faites 🙂

Partagez l'article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *