Mes 3 habitudes pour avancer sereinement dans mon projet de devenir chanteuse professionnelle

Devenir chanteur.se pro est un très beau projet. Mais qui demande de l’investissement, du travail, du temps, de l’énergie, de l’argent. Comment rester sereine tout au long de ce projet ? Surtout si comme moi, vous débutez à peu près complètement ! 😉

Je vous partage ici les 3 habitudes que j’ai mises en place pour profiter du chemin et rester zen malgré tout ce qu’il me reste encore à faire et à traverser.

En espérant que cela vous aide vous aussi à vivre ce chemin plus sereinement au quotidien ! 😀

Cet article participe à l’événement inter-blogueur “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen. J’apprécie beaucoup ce blog et son auteur Olivier Roland (grâce à qui je me suis décidée à lancer ce blog !) et je vous conseille d’aller lire cet article en complément pour d’autres astuces plus générales pour être zen au quotidien ! Et celui-ci pour se motiver à passer à l’action même quand on “ne le sent pas” 😉 (très court et vraiment bien !)

 

1- Poser des objectifs adaptés à là où j’en suis

C’est super d’avoir une grande vision, un grand projet mais c’est aussi indispensable d’être bien conscient de là où je me situe dans l’instant présent.

Des actions inadaptées à ma situation

Dans mon cas par exemple, je me suis beaucoup mise la pression à un moment à me dire que je devrais aller rencontrer d’autres musiciens, pour commencer à développer mon réseau, leur demander des astuces pour promouvoir ma musique, j’ai pensé à faire des vidéos sur YouTube… Alors qu’en fait je suis plutôt débutante dans ce monde et que je ne sais même pas quel est mon style de musique ! (Celui que je voudrais chanter et promouvoir). Et que je n’ai jamais vraiment travaillé ma voix non plus.

Du coup, ces actions auxquelles je pensais, je ne les faisais pas ! Parce qu’elles se heurtaient en partie à mes blocages et mes peurs (l’expression verbale, le regard des autres, me montrer) mais aussi parce que elles étaient trop éloignées de là où j’en étais ! Et la peur était là aussi pour me dire ça.

Je pars de là où j’en suis !

Hâte-toi lentement, et tu avanceras. Publilius Syrus

Alors j’ai regardé objectivement où je me situais, et ce que j’avais à faire, avant même de penser à faire tout ça. Et ça peut être frustrant au début mais au moins, maintenant, je définis des actions que je peux faire et qui au final m’aident à avancer plus sûrement vers mon objectif.

Donc moi : je ne connais pas vraiment ma voix, je ne sais pas l’utiliser au mieux ni pour avoir un bon son, ni pour ne pas l’abîmer, je ne connais pas mon “style”, etc…

Eh bien je le reconnais et j’avance à partir de là ! Sans me fouetter ni me juger de ne pas faire “plus”. C’est déjà énorme et génial de faire ça ! (Et puis il faudra bien le faire à un moment, pourquoi pas maintenant ? 😉 )

Devenir chanteuse pro ? Un rêve lointain.

Du coup j’ai décidé de garder mon objectif final (= devenir chanteuse pro) comme un rêve lointain. C’est lui qui m’indique la direction générale que je vais prendre mais ce n’est pas lui qui définit les actions que je vais faire au quotidien.

Mon rêve

Parce qu’il est beaucoup trop éloigné de moi aujourd’hui pour que je me concentre là-dessus.

Pour moi, rester concentrée sur ce rêve comme un objectif à atteindre me fait :

  • stresser
  • me sentir nulle et désespérée de ne pas y arriver (et surtout du temps que ça va me demander !)
  • forcer sur ma voix et risquer de l’abîmer irrémédiablement ! (ce qui serait ballot pour quelqu’un qui veut devenir chanteuse !!)

C’est donc devenu pour moi un rêve. Qui reste très présent dans le fond, qui me donne de l’énergie et l’envie d’avancer chaque jour, dont je parle aux autres aussi. Mais ce n’est plus du tout mon objectif principal au quotidien. Et ça change tout !

Je décompose

Maintenant je me fixe des objectifs plus “petits” et surtout sur lesquels je peux agir dès maintenant. (C’est bien sûr mon rêve qui m’aide à définir ces objectifs, on est d’accord 😉 .)

Je n’en suis pas à ce niveau là, mais c’est l’idée ! 😉

Exemple pour moi pour l’instant :

  • Travailler ma voix et développer mes capacités vocales.
  • “Développer” mon corps, mes capacités physiques pour chanter au mieux.
  • Avoir des projets / développer mon réseau
  • Travailler sur ma peur de m’exprimer, de me montrer

Et ça, ce sont des objectifs que je peux mesurer au quotidien. Je me vois avancer, évoluer, m’améliorer. Et ça renforce l’estime de moi, ma confiance, ma détermination, mon envie.

Conclusion : découpez votre rêve en sous-objectifs sur lesquels vous pouvez agir dès maintenant ! Et ensuite posez des actions pour les atteindre. (voir l’habitude n°2 😉 !)

 

2- Faire des petits pas tous les jours !

A partir de ça, je me fixe des actions à faire chaque jour pour atteindre mes objectifs. Parfois ce sont des “grandes” actions et parfois simplement des tout petits pas.

Si vous avez une grande ambition, faites le plus grand pas possible dans le sens de sa réalisation. Si c’est un tout petit pas, ne vous inquiétez pas, car c’est probablement le plus grand qu’il vous est possible de faire pour le moment. Mildred Mc Afee

Moi j’aime cette idée des “petits pas” parce que ça me permet de pouvoir agir. 

Je me fixe ainsi des actions que je peux faire tous les jours. Comme ça je me sens fière de moi de faire chaque jour au moins une action vers mon objectif et vers mon rêve. Je suis satisfaite, remplie.

Et si je n’arrive pas à faire ce que j’avais prévu, c’est sûrement que c’était encore trop grand ! Donc je redécoupe en pas encore plus petits 😉 . Sur le coup on aime pas faire ça (je sais bien parce que je détestais ça), mais en fait ça marche vraiment bien ! Essayez, vous verrez 😉

Exemples de petit pas en lien avec mes objectifs :
Travailler ma voix et développer mes capacités vocales :

  • mes cours de chant
  • écouter les enregistrements de ces cours attentivement
  • appliquer ce que j’apprends en cours quand je chante avec le chœur
  • inscription à une formation en ligne de technique vocale pour chanteurs 
  • faire les vocalises données, au mois 5 jours/7
  • participer au groupe privé Facebook pour poser mes questions
“Développer” mon corps, mes capacités physiques pour chanter au mieux :

  • prendre des cours de yoga avec ma soeur
  • faire 2 exercices tous les jours
Avoir des projets / développer mon réseau :

  • m’inscrire à un chœur et participer aux répétitions. (et même à celles supplémentaires quand je peux y aller)
  • écouter et m’entraîner aux chansons de mon père pour aller chanter avec lui sur les marchés cet été

Pour cet objectif en particulier, vous pouvez voir que je me suis vraiment fixée des petites actions. Ce sont des petits projets au final, pas trop difficile à mettre en place (parce que mon père est déjà dans le domaine et fait déjà ça donc je n’ai qu’à le suivre ; que le chœur est déjà en place aussi avec des concerts de programmés). Mais ça reste super intéressant pour moi de les faire et de m’entraîner grâce à ça !

Ils me donnent déjà un but à atteindre et ça me fait vraiment plaisir. Peu importe qu’ils soient “petits” ! 😉

Et puis ils m’apportent quand même pleins de choses ! 😀

Travailler sur ma peur de m’exprimer, de me montrer :

Je me suis retrouvée face à cette peur il y a 15 jours en cours de chant. En fait ça fait un moment que j’ai l’impression de régresser dans mon travail de ma voix, en particulier dans les aigus que je n’arrive plus du tout à placer ! Et en écoutant ce qu’il y avait derrière je suis tombée sur ces peurs.

Il faut savoir que je suis assez timide et que, si je commence à être assez à l’aise à l’écrit, je galère vraiment à m’exprimer à l’oral. J’ai beaucoup de mal à parler. C’est un peu ballot quand on veut chanter, je sais, et du coup je bloque là-dessus en ce moment. Un gros challenge pour moi !

Alors, qu’est-ce que j’ai décidé de faire ?!

⇒ dire à haute voix “je veux devenir chanteuse” ! A personne, moi toute seule, je dis ça simplement comme ça. Eh bien c’était super dur !

Depuis je m’entraîne de plus en plus à dire ce qui m’habite à haute voix. Toujours pour moi toute seule. Et j’y arrive de plus en plus facilement. Et je vois que ça a aussi des effets sur ma façon de m’exprimer avec les autres (ça c’est vraiment cool !) Juste en disant des petites phrases à haute voix, toute seule dans mon coin ! (Bon, je n’ai pas encore vu de répercussion sur le chant, mais je suis sûre que ça va en avoir 😉 .)

La puissance des petits pas

Je suis bluffée, parce que une action qui parait complètement ridicule au départ, peut finir par avoir de supers répercussions. En plus on peut du coup agir tous les jours et ça renforce notre confiance en nous d’y arriver, on se sent plus fort, plus déterminé.

Depuis que j’ai décidé de faire tous les jours une action (petite ou grande je m’en fous) pour le chant, je me sens plus déterminée et sûre de moi que jamais.  Tout en étant sereine parce que je vois que je me donne les moyens d’atteindre mon rêve. Je ne me sens plus nulle. Je me dis que je suis capable de faire des choses vers ce qui compte vraiment pour moi. Et je suis heureuse avec ça. Je ne suis plus vraiment impatiente non plus. Je profite du chemin ! (Alors que j’ai beaucoup douté pendant des mois.)

Et du coup j’ai d’autant plus envie de continuer à poser des petits pas. 😉

Je vous remets cette citation qui illustre très bien cette idée je trouve 😀 :

Si vous avez une grande ambition, faites le plus grand pas possible dans le sens de sa réalisation. Si c’est un tout petit pas, ne vous inquiétez pas, car c’est probablement le plus grand qu’il vous est possible de faire pour le moment. Mildred Mc Afee

On monte marche par marche !

C’est un état vraiment plaisant que j’ai trouvé ces derniers temps, en mettant en place ces 2  premières habitudes et je ne peux que vous encourager à les tester pour vous !

Voyons quand même la 3ème, qui reste super importante malgré tout 😉

 

3- Développer la gratitude

La gratitude c’est ce sentiment qui nous permet d’apprécier le moment présent et ma vie d’aujourd’hui telle qu’elle est. La développer a plusieurs avantages :

  1. je me sens remplie, dans la plénitude, chanceuse et privilégiée. Ça m’ouvre le cœur et je me sens bien, sereine, patiente.
  2. ça me donne de la force pour continuer à avancer. Renforce ma motivation et mon envie d’y aller.  Et ma confiance d’y arriver 😉 .
  3. ça me confirme que c’est vraiment ce que je veux ! Quand je fais les différents exercices que je vous explique après, je ressens un tel état de bonheur que je ne peux plus douter que ce projet est fait pour moi. Je ne ressens pas du tout la même chose pour d’autres domaines. Et du coup, je me sens vraiment à ma place. Et j’ai envie de continuer.

Mes techniques pour être de plus en plus dans la gratitude au quotidien :

♦ Voir tout ce qui est déjà super

Comme l’indique le titre : regarder dans ma vie actuelle tout ce qui est déjà super dans ma vie par rapport à mon projet. Exemples pour moi :

  • mon mari qui me soutiens dans mon projet en me laissant du temps pour prendre des cours de chant, pour les répétitions du chœur de femme, en gardant les enfants, ….
  • ma prof de chant
  • les femmes du chœur qui sont super sympas et accueillantes – le chef de chœur aussi d’ailleurs 😉
  • mon fils qui commence à chanter pas mal (pas grand chose à voir en fait mais ça me fait quand même super plaisir qu’il aime ça aussi ! 😀 )
  • que ma prof de chant habite à 5 minutes de chez moi. Même temps de route pour le chœur de femme. C’est franchement génial, quelle chance !
  • avoir découvert un super coach vocal sur internet
  • commencer à savoir reconnaître quand je force sur ma voix et quand m’arrêter, me reposer.
  • mon père qui est chanteur/musicien et qui veut bien que je chante avec lui !

J’ai pleins de trucs déjà géniaux dans ma vie par rapport au chant. Et m’en rappeler ça me fait vraiment beaucoup de bien. J’ai déjà beaucoup de chance de pouvoir pratiquer autant cette passion !

Et vous, qu’est-ce qui est déjà super dans votre vie par rapport au chant ?

♦ Voir le chemin déjà parcouru

Prendre le temps régulièrement de regarder en arrière et voir tout ce que j’ai déjà fait. Parce que à rester focalisé sur ce que je veux obtenir, on peut avoir tendance à oublier tout ce qu’on a fait avant.

Comme ça on ancre bien qu’en fait, on avance ! On peut même voir que c’est dingue tout ce qu’on a déjà fait ! Pas la peine de trop stresser donc 😉

(C’est d’ailleurs en partie pour ça que j’ai écrit cet article ! 😉 )

♦ Prendre le temps de célébrer ses victoires

A chaque fois que je franchis une étape, que j’arrive à faire quelque chose, que j’ai fait mon action quotidienne aussi, … je peux m’arrêter quelques secondes/minutes pour célébrer !

J’ai réussi à faire quelque chose, j’ai le droit d’en profiter avant de continuer à avancer.

En plus cela va ancrer en moi que je suis capable de faire des nouveaux trucs, d’avancer dans mon projet. Comme ça quand je me retrouverais face à une difficulté quelconque je pourrais m’en rappeler et me dire que, si j’ai réussi dans le passé à me dépasser, à avancer, il n’y a pas de raison que je n’y arrive pas maintenant.

C’est vraiment important ! Et ça fait du bien ! 😉

♦ Voir ce que m’apportent les situations plus “difficiles”

Alors, bien sûr, à des moments on va se retrouver dans des situations difficiles. Plusieurs fois même 😉 .

Et dans ces moments, on peut aussi s’entraîner à revenir dans la gratitude le plus vite possible et voir ce qu’ils nous apportent. Et je parle en connaissance de cause parce que c’est ce que je fais depuis plusieurs mois. Je vous partage quelques pistes.

Comment je fais pour traverser une difficulté/un problème ?

Déjà, j’adore ce que dis David Laroche à ce sujet : utiliser le mot “challenge” plutôt que “problème”. Pour moi ça fait une vraie différence et j’essaie de le faire au maximum : “A mon dernier cours de chant j’ai vécu un bon challenge.” Essayez et dites moi ce que vous en pensez 🙂

Ensuite je me pose la/les questions suivantes :

  • en quoi ce qui m’arrive est un cadeau ?
  • qu’est-ce que va m’apporter cette situation ?
  • ok, je vais peut-être perdre ça mais qu’est-ce que je vais gagner à la place ?
  • qu’est-ce que je peux apprendre de ce qui vient de se passer ?
  • comment je peux utiliser ça pour grandir ? avancer ? évoluer ?
  • (et toutes les question dérivées 🙂 )

Franchement, au début ça ne va peut être pas très bien marcher. Je dis ça parce que moi ça fait 2 ans que je bosse de manière approfondie sur la gratitude et ça commence seulement à venir. Donc c’est normal. Que cela ne vous empêche pas de continuer. A force de persévérance, vous allez finir par :

  1. vous poser ces questions spontanément quand vous vivrez un challenge ( 😉 !)
  2.  trouver des réponses à ces questions
  3. vous sentir mieux beaucoup plus rapidement

Et quand on commence à en arriver là on est vraiment content. Je suis vraiment contente d’arriver à ça maintenant.

Et je précise : posez vous ces questions, même si aucune réponse ne vous vient.  C’est normal au début de ne pas avoir de réponse à une question qu’on ne s’est jamais posée. Continuez. Ça va venir.

Parce que ce qui est sûr, c’est que si vous ne vous entraînez pas, ça ne viendra jamais.

! Important !

Ce dernier point est vraiment super important, parce que des challenges sur le chemin pour devenir chanteur pro, on va forcément en rencontrer pleins ! Donc autant savoir les gérer et les transformer le plus rapidement possible. Surtout que, quand on y repense après, ce sont souvent ces challenges qui nous font le plus grandir. Qui sont à l’origine de nos plus belles avancées et prises de conscience. Donc il y a vraiment un cadeau derrière et autant le voir tout de suite pour continuer sereinement sa route.

Et puis c’est un apprentissage qui nous servira tout au long de notre vie, en tant que chanteur.se mais aussi dans tous les autres domaines. Donc je ne peux que vous encourager à vous y mettre ! Ça transformera votre vie 🙂

 

Résumé 😉

Un résumé rapide des points principaux abordés dans cet article :

Cet article participe à l’événement inter-blogueur “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen. Je vous conseille d’aller lire cet article pour d’autres astuces plus générales pour être zen au quotidien, et celui-ci pour se motiver à passer à l’action même quand on “ne le sent pas” 😉

Pour avancer sereinement dans son projet de devenir chanteur.se pro il y a 3 habitudes indispensables à mettre en place :

  1.  Poser des objectifs adaptés à là où j’en suis et ne pas viser trop haut trop vite.
  2. Faire des petits pas tous les jours.
  3. Développer sa gratitude. En regardant tout ce qui va déjà bien, tout ce qu’on a déjà accompli et tout ce que nos challenges nous apportent. 😉

Et j’espère que tout cela vous aidera a être plus serein au quotidien sur le chemin vers votre rêve ! 😀

 

Dites moi dans les commentaires ce qui vous parle le plus ! Ou bien ce qui vous aide à être serein au quotidien dans l’avancé de votre projet, nous sommes tous preneurs 😉

Partagez l'article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *