Comment progresser ET garder sa motivation en musique ? En s’amusant !

J’ai déjà observé, dans bien des domaines de ma vie, que lorsque je me lance dans un domaine

Depuis que j’ai décidé de développer le chant et la musique dans ma vie, je me suis très souvent heurtée à ce problème : pour m’améliorer et gagner en niveau (ce qui est indispensable, on est d’accord !) j’ai besoin de travailler, m’entraîner, faire des exercices, apprendre le solfège (un minimum), faire des gammes, etc… Bah oui, je ne vais pas devenir pro sans rien faire !

Sauf que ça, moi ça me fait chier ! Même si ce sont des étapes indispensables pour progresser.

Cela rentre en compétition avec le fait de me faire plaisir.

Parce qu’il est nécessaire de ne pas oublier mon objectif là-dedans et surtout pourquoi je fais tout ça : parce que ça me fait plaisir ! Parce que je kiffe faire de la musique et pouvoir chanter des morceaux tout en m’accompagnant avec un instrument ! Parce que je me sens à ma place quand je fais de la musique (bon, pas toutes quand même 😉)

Et je trouve donc que pour vraiment avancer sans se dégoûter (je parle d’expérience) c’est vital de savoir équilibrer les phases de travail (plus chiantes) avec les phases de fun !

Et je vais te partager comment je fais dans cet article !

Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs «Apprendre en s’amusant » du blog Happy Kid Safari. Ce blog propose des kits d’aventures pédagogiques pour initier les langues aux enfants. Vous y trouverez également de nombreux articles partageant des tas de bonnes idées d’activités à faire avec vos enfants. Vous trouverez un exemple d’article qui m’a particulièrement plu en cliquant ici.

Quand je dois “travailler”…

(pour apprendre une technique, apprendre un nouveau morceau, réussir à chanter cette notre, avoir un bon son, etc…)

Oui, il y a donc des parties plus chiantes que d’autres dans l’apprentissage de la musique mais c’est possible de les rendre plus fun, ou tout du moins de ne plus les voir uniquement comme des trucs chiants 😉

Mon objectif et le plaisir que j’éprouverais de l’avoir atteint

L’important ici c’est de se connecter à mon objectif et à quel point il est important pour moi.

Quand je galère à apprendre un nouveau morceau, ou à retenir des accords, reconnaître c’est quelle note sur la partition, etc… je me rappelle que c’est pour un objectif plus grand. Je me connecte à mon envie profonde de faire de la musique. Et forcément, faire de la musique ça passe par avoir quelques notions de solfège 😉😜🤣

Mes victoires passées !

Je me connecte aussi au plaisir que j’éprouve maintenant à savoir jouer/chanter certains morceaux.

Certains de ces morceaux, j’ai galéré à les apprendre. Je me suis arrachée les cheveux. J’ai déprimé parce que je ne comprenais rien à la technique vocale et/ou je n’arrivais pas à la reproduire (j’y arrivais 1 fois sur 4). J’avais beau jouer 50 fois la même chose, je n’arrivais pas à enchaîner les notes à l’accordéon. Etc. 😅😉

Mais j’ai réussi ! Et aujourd’hui je suis super fière de moi de jouer ces morceaux.

Je suis super contente quand je comprends des nouveaux trucs en chant/technique vocale, parce que ça y est, après 2 ans de cours, je viens de comprendre un truc qui jusque là m’échappait.

Je suis ravie quand je vois que j’enchaîne des notes à l’accordéon, dans des nouveaux morceaux, presque sans réfléchir.

Je jubile quand j’arrive à transformer des accords (pour diminuer la tonalité d’un morceau) et que j’arrive à les jouer presque sans réfléchir maintenant. Je connais plusieurs accords par cœur au piano maintenant, tu te rends compte ??! (même en les jouant en renversé, alors que franchement, le jour où ma prof m’a expliqué ça, je l’ai regardé comme si elle me parlait chinois !!)

… 😃🤩

Donc, pour mettre du fun dans les phases chiantes :

  • Me reconnecter à mon objectif/ma vision finale et voir que j’ai besoin de faire ça pour l’atteindre. Ça va déjà être plus cool ! Et puis surtout, quand je fais ça je me rappelle à quel point la musique c’est important pour moi (oui, oui, on peut l’oublier !!)
  • Me rappeler toutes mes victoires passées ! Voir que j’y suis déjà arrivée (parce que si j’ai déjà réussi, ça augmente ma confiance que je peux le refaire…. et je le refais plus vite souvent 😄👍💛). Franchement ça fait du bien et ça reboost.

Du fun dans mon apprentissage !!

Bon maintenant je t’avoue quand même que ces parties de “travail” ne sont pas mes préférés, même avec les astuces que je viens de te donner ! 😉

Pour vraiment garder intacte ma motivation et avoir envie de continuer à avancer, à progresser, je ramène beaucoup de fun dans mes apprentissages. De 2 manières :

1. Des moments de plaisir pur

Là c’est très simple, je t’invite à te programmer des moments où tu vas juste kiffer ce que tu fais !

Par exemple :

  • Jouer un morceau que tu maîtrise déjà (c’est à dire sans te demander comment améliorer tel ou tel truc 😜). Tu peux même le jouer plus fort, chanter plus fort, moins fort, tester des variations qui te font plaisir…
  • Ecouter une chanson qui te plait, monter le son et chanter à tue-tête par dessus (sans te blesser quand même, attention à ta voix ! 😉😁). Tu sais, chanter pour le plaisir quoi, sans te poser de question !
  • Mettre une chanson que je ne chanterais jamais dans mon répertoire mais que j’aime quand même en chanter dessus !
  • Pourquoi pas même utiliser ton micro 😉 (chanter dans un micro c’est vraiment fun !)
  • Danser en chantant !
  • Je teste de faire des variations que je n’ose pas faire autrement (tester de l’impro quoi, on s’en fout ici puisqu’il n’y a pas d’enjeu)
  • Chanter dans la voiture, sur un cd ou la radio
  • Prendre une chanson que tu connais et la chanter en essayant pleins de voix différentes (voix pleine, de tête…), tester des variations vocales, etc… qui n’ont rien à voir avec la chanson, on s’en fout, juste pour tester et t’amuser
  • Etc…

En fait, t’accorder tous ces moments où tu te reconnectes à ton plaisir profond de chanter et de faire de la musique. Des moments où tu ne te prends pas du tout la tête et où tu te fiches bien du résultat que ça donne (pour ceux qui écoute 😉). Où tu n’es pas là pour progresser mais bien pour kiffer à 1000%.

L’important ici c’est de de lâcher à fond et de faire ce qui te fait pleinement plaisir. Même si tu joue trop fort ; ou tout doux. Même si tu hurles et que c’est moche. Même si tu fais un son de voix qui ne va pas du tout avec la chanson. Même si ce n’est pas une chanson de ton répertoire/style musical habituel. On s’en bas-les-flancs !!!

Tu fais ça pour reprendre contact avec ton plaisir pur, et te rappeler que la musique… tu kiffes ça !

Si tu fais ça régulièrement, tu risqueras moins de vivre ce que j’ai vécu il y a 6/8 mois : te demander pourquoi tu fais de la musique déjà ?! Sans parler du gros ras-le-bol et de la démotivation qui va avec.

2. Travailler des morceaux que tu kiffe

Et bien sûr, je tiens à te dire que c’est possible de combiner les 2 : travail + kiffe. Et c’est d’ailleurs ce que je te conseille de faire vivement dès maintenant !

Ce que j’entends par là, c’est que je vais travailler mais pour apprendre des chansons et des morceau qui me font vraiment plaisir, que j’aime ❤❤❤.

Donc le travail est dur et me fais chier, mais comme ce sont des morceaux qui me plaisent vraiment je suis vachement plus motivée !

J’ai envie d’y arriver. Et plus j’avance plus je suis heureuse de voir que je maîtrise ces morceaux !

Là c’est important d’être au clair avec toi-même, ce que tu veux et prendre ta responsabilité. Il y a de grandes chances pour que les morceaux qui te plaisent ne soient pas les plus faciles qui existent. Et donc que ton prof te dise que vous les verrez plus tard.

Moi perso je te conseille de les faire quand même. Trouve un moyen. Demande à ton prof, cherche sur internet, etc…

Parce que moi j’ai déjà testé :

  • Un morceau simple mais que je n’aime pas, je n’ai pas envie de le travailler ! (j’utilise alors les techniques vues en 1 mais franchement, je fais vraiment le minimum 😉)
  • Un morceau compliqué mais qui me fait vraiment vibrer, je vais tout donner pour y arriver !! Parce que je sens le plaisir et la joie dès que je joue seulement les premiers accords. Parce que plus je le maîtrise plus je suis heureuse. Et parce que je sais que ce morceau je vais le rejouer encore et encore et encore, et que il rejoindra même ce que je fais par pur kiffe (point précédent) – et certainement mon répertoire pro 😉😍🤩.

En gros un morceau que je n’aime pas, même simple, il y a peu de chances pour que je le rejoue un jour, et certainement pas dans ma carrière. Je le prends pour ce que c’est : un entraînement.

Ce qui n’est pas le cas d’un morceau qui me fait kiffer. Même si je galère pour l’apprendre parce que c’est vrai qu’il est un peu dur pour mon niveau actuel 😅. Mais je suis tellement motivée que ça compense largement 😁

C’était le cas de ce morceau : (début de la chanson à 1’15)

Il est vraiment dur, il m’a bien fallut 3-4 semaines pour pouvoir le jouer sans fautes – et encore, j’en fais encore régulièrement ! Mais je n’ai rien lâché parce que je l’aime vraiment et je le joue régulièrement pour le maîtriser parfaitement. D’ailleurs ça vient de plus en plus et je suis très contente !! 😃🌞🌼

Pour résumer : remets du fun dans tes apprentissages !!

Pour résumer, pour avancer dans la musique je divise mon temps en 3 parties :

  • Du travail pur : je réfléchis, j’apprends, je m’entraîne
  • Du plaisir/kif pur : là je me lâche, sans réfléchir, sans chercher à faire bien, sans même penser à mon objectif.
  • Du travail pour maîtriser un morceau qui me fait kiffer : je mets le travail au service de ce que j’aime

Pas forcément en trois parties égales hein. Le travail, j’en fais tous les jours, avec une très grande dominance pour le point 3. Et le point 2, le kiff pur, je dois plutôt le faire 1 fois par semaine en moyenne je dirais, pas plus.

Et donc voilà, je te conseille très fortement de (re)mettre plus de fun dans tes apprentissages, ça va être tellement plus agréable pour avancer 😉

Et toi alors, comment tu fais pour gérer les trucs plus chiants et rester motivé ? Dis le moi en commentaire, ça m’intéresse ! (oui, je n’ai pas encore trouver le truc pour me mettre à faire des gammes au piano 😉😂😘)

Partagez l'article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *